Elbrous (5642m), la montagne la plus haute de l'Europe.

Elbrus general view

Le pays montagneux, la Caucasie, s'étend à 1200km du Nord-Ouest au Sud-Est, entre les mers Noire et Caspienne. Ayant 180km en largeur, en direction méridionale, il est composé de plusieurs chaînes paralleles parmi lesquelles la Crête Principale du Caucase est la frontière entre l'Europe et l'Asie. À 15km au Nord de la Crête Principale on peut voir deux sommets grandioses du Mt. Elbrous: l'Ouest de 5642m et l'Est de 5621m. Ils sont plus hauts que Mont Blanc de plus que 800m et, de cette façon, Elbrous se trouve le point culminant pas seulement du Caucase mais de l'Europe aussi.

Les membres de la ONCE (Organización National de los Ciegos Españoles - Organisation Nationale des Aveugles Espagnols) Expédition, une cordée après l'autre, quittent le Refuge des 11 (qui existait pour la mi-Juillet 1998)

pour s'entraîner et trouver adaptation aux altitudes sur les Roches de Pastoukhov.

Le méridien tracé à travers l'Elbrous sépare le Caucase Central de celui Ouest, la frontière Est du Caucase Central passe par Kazbek (5033m). C'est ici que tous sept montagnes du Caucase qui surpassent 5000m lèvent ses têtes vers le ciel. Plus que 40 sommets du Caucase Central excèdent 4000m. Cette part Centrale est la région la plus belle, la plus majestueuse de tout le Caucase. Mais dans elle-même, la région de l'Elbrous est un trésor véritable, un centre du sport et de la récréation la plus fréquentement visitée.


C'étaient le déficit de l'oxygène, le vent et le froid, qui les y ont rencontrés, à l'altitude de 4650m.


D'habitude, "le jour du sommet" commence très tôt. Pas à pas, à six heures matin cet obstiné alpiniste japonais a passé les Roches Pastoukhov. Uchba, ce mont renommé, est déjà en bas avec ses 4700m.

L'Elbrous est un volcan éteint il y a un million d'années. Ses deux sommets sont cratères remplis de neige et de glace qui forment les plateaux de 300-400m en diamètre. Toute la montagne est couverte des glaciers qui détermine le climat de toute la région; la superficie neigeuse et glaciale compose 135 kilomètres carrés totale.


Les derniérs mètres en voie vers le Sommet Ouest (5642m).


On voit déjà la pyramide de titane sur le Sommet Est (5621m).

Grâce à cette forme volcanique l'escalade de l'Elbrous est très facile - pas de difficultés techniques, tout à pied... Le seul qui est nécessaire, c'est une bonne condition physique et une bonne acclimatation. Outre cela, cette montagne est bien "skiable". L'ascension à ski est possible pendant presque tous les saisons. Au fin de mars et en avril on peut descendre du sommet-même.


Victoire!


Dévasté mais triomphant...

Il n'y a pas longtemps nous écrivions: "Sur le versant Sud de l'Elbrous, sur un rocher on peut voir Priüte 11 (Refuge des 11), l'hôtel, peut-être, le plus élevé du monde. Construit peu avant de la Seconde Guerre Mondiale, ce bâtiment de forme aérodynamique avec le fondement de béton peut placer une centaine et demi des alpinistes et skieurs à la fois. De temps en temps sa salle de manger ressemble à un club international bondé des grimpeurs de tous les côtés du monde." Hélas! maintenant c'est la vue triste de ses ruines qui nous rencontre à l'altitude de 4020m: le 16 août 1998 il a été entièrement detruit par un violent incendie...

Pourtant, l'été 1999 on pouvait trouver une activité autour de cette place. Des travaux de construction étaient commencés en second bâtiment du Priüte qui demeurait detruit et abandonné depuis l'époque de la Guerre, et l'été 2000 déjà il pouvait accueillir quelques dizaines de visiteurs en même temps. Aussi des refuges nouveaux ont surgis à un centaine de metres au-dessus du Priüte.

Le téléférique, aussi, peut-être, unique, amène les sportives et les touristes de la clarière Asaou (2320m) jusqu'à la station "Garabashi glacier" (3720m). Deux ses parts inférieures sont équipées des cabines, la troisième, superière - des chaises. D'ici on peut utiliser les "Snow cats" (tracteurs de neige) pour monter plus haut.

"Les Tonneaux" est le nom d'un autre hôtel près de la station. Il est composé d'une douzaine des cylindres métalliques placés horizontalement. Chacun est une maison pour 4-5 personnes, chaude et avec la lumière électrique. "Les Tonneaux" aussi que tous les refuges autour du Priüte 11 servissent en qualité du Camp de Base pour l'ascension de l'Elbrous.

L'activité de l'agence CET Neva ne pouvait pas être réussie sans aide de nos amis des habitants locaux, les Balkares, - personnel du téléférique et du service de sauvetage de l'Elbrous, chauffeurs, employés des hotels, etc. Ici, à la région de l'Elbrous il y a beaucoup des personnes intéressants. Voilà Khizir Oytov, le guide local qui pour l'été 2000 avait escaladé les sommets de l'Elbrous plus que 120 fois. Ou, par exemple, Iskhak Tilov, l'administrateur des "Tonneaux". Dans sa jeunesse, les années 1978-80, il avait été le champion de l'ex-URSS et, entre les jeunes, de l'Europe en descente de rapidité, une discipline la plus prestigieuse du ski de montagne. Nous estime beaucoup notre collaboration avec Igor Komarov, le chef du service contre-avalanche, skieur et alpiniste. Il faut nommer, aussi, Elisabeth Pahl, la philologue et la polyglotte de l'Allemagne. En Balkarie elle étude la langue locale et, ensemble avec son mari, Alexandre Baidayev, un du personnel du service de sauvetage, a organisé l'école du ski et du snowboard..

La vallée de la rivière Baksan et la région de l'Elbrous sont facilement accessibles de l'aéroport Mineralnyie Vody (les Eaux Minérales), qui est lié avec les vallées du Caucase Nord par le réseau de chemins.


Le Refuge des 11 est en feu...

L'hôtel "Les Tonneaux"

Canon contre-avalanche

Ascension du Mt. Elbrous – le tour de 9 jours.

Jour 1
Arrivée à Mineralnyie Vody. Transfert à la vallée de Baksan en bus (4-5 heures). Nuit à un hôtel.
Jour 2
L'entraînement et l'acclimatation primaire sur le massif de Mt. Tcheguete (jusqu'aux altitudes de 3000-3400 m). Nuit à l'hôtel.
Jour 3
Déménagement à la station "Garabashi glacier" (3720 m) par le téléférique. Instalation au Camp de Base (refuge "Les Tonneaux" ou les autres refuges aux environs du ex-Priüte 11) à l'altutude de 4 km au-dessus de la mer.
Jour 4
Montée d'acclimatation jusqu'aux Roches de Pastoukhov (4650m). Retour au CdB.
Jour 5
Le jour du sommet. Réveil à 2-3 heures matin. L'escalade jusqu'au sommet prend de 6 à 10 heures, la descente – 2-4 heures. Nuit au CdB.
Jours 6-7
Les jours de réserve.
Jour 8
Descente dans la vallée, nuit à l'hôtel.
Jour 9
Depart à Mineralnyie Vody, le vol de retour.

Prix'2006 du tour de 9 jours par personne pour les groupes guidés

nombre de participants
4
5-6
7-8
prix, €
695
625
575

Ascension du Mt. Elbrous – le tour de 12 jours.

Jour 1
Arrivée à Mineralnyie Vody. Transfert à la vallée de Baksan en bus (4-5 heures). Nuit à un hôtel.
Jour 2
L'entraînement et l'acclimatation primaire sur le massif de Mt. Tcheguete (jusqu'aux altitudes de 3000-3400 m). Nuit à l'hôtel.
Jours 3, 4, 5
L'entraînement et l'acclimatation dans la vallée latérale Adyl-Su. Escalades des pics Goumatchi (3805 m) ou VIA-Taou (3820 m) et Djan-Tougan (3991 m). Deux-trois nuits sous les tentes au bivouac "L'hôtel Vert".
Jour 6
Retour à l'hôtel dans la vallée Baksan. Jour de repos.
Jour 7
Jusqu'à la station "Garabachi glacier" par le téléférique. Instalation au Camp de Base ("Les Tonneaux" ou les refuges aux environs du ex-Pryute 11) à l'altitude de 4 km au-dessus de la mer.
Jour 8
Montée d'acclimatation jusqu'aux Roches de Pastoukhov (4650 m). Retour au CdB.
Jour 9
Le jour du sommet. Réveil à 2-3 heures matin. L'escalade jusqu'au sommet prend de 6 à 10 heures, la descente – 2-4 heures. Nuit au CdB.
Jour 10
Le jour de réserve.
Jour 11
Descente dans la vallée, nuit à l'hôtel.
Jour 12
Transfert à Mineralnyie Vody, le vol de retour.

Prix'2006 du tour de 12 jours par personne pour les groupes guidés

nombre de participants
4
5-6
7-8
prix, €
755
675
625

Le prix comprend:
l'invitation;
la permission du sejour et des ascensions à la région de l'Elbrous;
tous les transferts terrestres nécessaires (bus/auto/téléférique);
toutes les niuts aux hôtels/appartements privés/refuges/tentes;
la pension complète dehors des villes;
le cuisinier aux "Tonneaux" ou aux refuges
le guide-organisateur de CET "Neva".

Le prix ne comprend pas:
le vol jusqu'à Mineralnyie Vody (aller et retour);
transport des bagages en avion;
les frais de visa;
l'assurance;
retour prématuré imprévu (en cas de maladie ou d'accident);
les boissons et toutes dépenses personnelles;
les porteurs et le tracteur de neige.

 
Retour à la première page